À propos

Giulia n'a hérité de sa mère que son prénom, italien comme elle, et un livre, La Peau de Curzio Malaparte. Elle a grandi seule avec son père et avec les textes de cet écrivain mal-aimé, puis elle est devenue mère par défi, par hasard ou par devoir. Elle a divorcé. Ses enfants ont grandi et elle a besoin de vivre sans eux maintenant. Elle décide de partir seule, à Capri, dans la villa Malaparte, pour écrire un livre et revenir sur sa vie. L'oeuvre de Malaparte, ce qu'elle lit, découvre dans cette maison mythique, sa solitude, le silence des pièces où sont passés tant d'hommes et de femmes qu'elle admire, tout cela sert sa quête : quelle mère a-t-elle été, quelle éducation a-t-elle reçue, a-t-elle donnée ? Elle s'interroge : a-t-elle aimé ses enfants ? est-elle égoïste en regrettant la vie qu'elle aurait pu avoir sans eux ?

Sylvie Le Bihan signe un roman magnifique sur la filiation, le désir de liberté, la place des femmes et des mères dans notre société.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Sylvie Le Bihan

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    19/01/2022

  • Collection

    Litterature

  • EAN

    9782253934301

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11.2 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    136 g

  • Support principal

    Poche

Sylvie Le Bihan

Sylvie Le Bihan a écrit quatre romans qui ont tous connu un très bel accueil public et critique. Qu'il emporte mon secret et L'Autre sont disponibles chez Points.

empty