Mes archives criminelles : "ces affaires que je n'oublierai jamais"

À propos

J'ai choisi, dans mes archives personnelles, des affaires célèbres ou méconnues, qui toutes ont quelque chose à nous dire sur leur époque. Derrière l'affaire Violette Nozière : le tabou de l'inceste. Avec le gang de Roubaix : la radicalisation des nouveaux convertis et les premiers attentats terroristes. À travers l'attentat contre Jean-Paul II : les opérations spéciales des services secrets. Si certaines histoires auraient pu être imaginées par des auteurs de polar, la fameuse formule « la réalité dépasse toujours la fiction » est rarement prise en défaut. La mythomane narcissique Nicole Zawadski ou le crime du psychopathe Yves Dandonneau démontrent que l'intelligence criminelle est sans limite, dès lors qu'il s'agit de faire disparaître un corps ou de maquiller un crime, pour échapper à la Justice.
Au-delà des faits, ces affaires ne se veulent pas morales. Elles n'ont pas valeur d'exemples. Elles n'ont pas de messages à délivrer. Elles touchent chacun de nous, intimement, pour des raisons différentes, en écho aux mots de Maupassant : « Le fait divers, c'est la vie. »



Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782268107431

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    234 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    266 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jacques Pradel

Jacques Pradel débute sa carrière de journaliste sur France Inter. Il rejoint Europe 1 en 1997 où il animera sa célèbre émission matinale « Découvertes » pendant près de sept ans, puis « Café Crimes » tous les jours à 14h. Il a notamment publié en 2008 Saint-Exupéry, L'Ultime secret (éditions du Rocher) qui lève le voile sur le mystère de la mort de l'auteur du Petit Prince. Il a reçu en 2005 le prix Roland Dorgelès dans la catégorie Radio, codécerné par le ministère de la Culture.

empty