La stele coloniale - vietnam
 / 

La stele coloniale - vietnam

À propos

Année 2009, triste silence sur le 150ème anniversaire de la conquête de l'Indochine, début d'une aventure coloniale qui a duré moins d'un siècle et marqué durablement plusieurs générations d'hommes et de femmes. L'idéologie dominante du début du XXIème siècle incite les nations porteuses d'un passé colonial à pratiquer une repentance universelle sur cette tranche de leur histoire. Le mot colonisation est devenu synonyme de racisme et d'esclavage englobant dans sa condamnation sans appel des milliers d'Européens, parmi lesquels nos aïeux. Il est logique et compréhensible qu'un peuple qui lutte contre l'étranger pour son indépendance présente les colonisateurs, devenus des ennemis, sous l'aspect caricatural du riche colon "exploiteur et raciste". Cette généralisation est un peu moins légitime de la part de nos propres compatriotes. La dénonciation du "capitaliste exploiteur" n'a pas servi que dans les colonies. Au cours du XXème siècle, elle a permis, au prix de sanglantes épurations, l'installation de dictatures communistes sur la moitié du monde. Ce roman est écrit pour les descendants de ceux qui sont partis vers ce Sud Lointain, nommé Indochine en 1887. Il raconte les aventures d'un missionnaire, d'un militaire et de civils qui côtoient parfois des personnages historiques. En filigrane transparaît l'oeuvre civilisatrice de ces courageux pionniers en matière de moeurs, de progrès économique et de santé publique. Occasion, peut-être, de rétablir un peu d'équité à l'égard de ces colonisateurs oubliés quand ils ne sont pas vilipendés.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782353210763

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    25 cm

  • Largeur

    17 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    480 g

  • Distributeur

    Scripta

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty