Jean Giono à Manosque ; le Paraïs, la maison d'un rêveur

À propos

Jean Giono, ce voyageur immobile, a vecu de 1930 jusqu'a sa mort en 1970 au Parais, dont il detestait s'eloigner.
C'est l'une des rares, peut-etre meme la seule maison, ou fut ecrite toute l'oeuvre d'un ecrivain. Sa fille Sylvie retrace la vie litteraire et familiale qu'abriterent ces murs, en nous faisant deambuler de piece en piece au rythme des mutations de la maison comme de son pere. Anecdotes et extraits litteraires, s'entremelent pour tracer le portrait dfun homme contraste et l'atmosphere d'une maison haute en couleurs, ou cohabitaient plusieurs generations. Car Giono avait besoin de calme autant que de la rumeur familiale. Il avait surtout besoin du soutien permanent d'Elise, son epouse, dont Sylvie Giono nous livre ici quelques ecrits inedits. Dans le regard de cette fille aimante mais lucide, le Parais portait bien son nom car l'ame de ce lieu residait dans la personnalite de son pere " toujours attentif, en meme temps que dans ses reves, ailleurs ".



Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782701159805

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    108 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    155 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty