À propos

Aujourd'hui, alors que la société se constitue en objet de connaissance scientifique, l'État-nation de type européen atteint une première forme d'achèvement, ce qui explique le fait imposant, écrasant, de l'État pour les sciences sociales. N'est-il pas la caractéristique distinctive des socié- tés modernes, considérées selon la terminologie qui s'est imposée dès le xix e siècle comme des « sociétés à État » ?

Ce volume reprend le problème sociologique de l'État pour le reformuler dans des termes au croisement des développements récents d'une philosophie politique soucieuse d'intégrer l'apport des sciences sociales et d'une sociologie politique prête, à partir de ses enquêtes, à questionner ses propres catégories.
Deux traductions, tirées de conjonctures qui ont rendu particulièrement saillant le problème sociologique de l'État constituent le point de départ de la réflexion.
Celle-ci se poursuit dans une série de contributions, philosophiques et sociologiques, voulant découvrir un concept d'État propre à une science sociale du politique.
L'enjeu de ce volume n'est pas seulement d'interroger la nécessité de l'État pour les formes modernes - entendons démocratiques - de l'organisation politique. Il est de contribuer à spécifier l'État dans ce qui le rend socialement nécessaire. Cette démarche ouvre la possibilité d'identifier des critères sur la base desquels l'État existant peut être évalué et critiqué à nouveaux frais, à l'écart du cadre libéral dans lequel la critique de l'État est ordinairement condamnée à s'enfermer.


Sommaire

Présentation : Bruno Karsenti et Dominique Linhardt
Hermann Heller

État
Timothy Mitchell

Les limites de l'État. Dépasser le statocentrisme et ses critiques
Olivier Jouanjan
Présentation du texte de Heller
Francesco Callegaro

L'État en pensée. Linéaments de sociologie politique durkheimienne
Bruno Karsenti

La représentation et l'État
Danny Trom

État et expérience politique
Dorothea Heinz

L'État dans le nomos de la terre
Julia Christ

État, nation et dette chez Marx
Albert Ogien

L'État, le peuple, le monde. Une conception pluraliste de la souveraineté politique
Dominique Linhardt

Le passage par l'État. L'institution sociale de la société politique
Benjamin Lemoine

Obligations d'État et ordre social. Politiques de l'inscription des promesses d'État,
entre crédit financier et dette sociale
Adèle Blazquez

Attentes de justice, désirs d'État et recours à la violence. Mort d'un chef de la police
à Badiraguato, Sinaloa, Mexique
Ariel Wilkis

Monnaie donnée. État social et capital moral en Amérique latine : le cas de l'Argentine

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes


  • Auteur(s)

    Bruno Karsenti, Dominique Linhardt, Collectif

  • Éditeur

    Ecole Hautes Etudes En Sciences Sociales

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    17/05/2018

  • Collection

    Raisons Pratiques

  • EAN

    9782713227127

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    374 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    602 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bruno Karsenti

Sociologue et philosophe, Bruno Karsenti est directeur à l'EHESS. Il a
reçu la médaille d'argent du CNRS en 2013 pour l'ensemble de ses travaux.
Il est notamment l'auteur de L'homme total. Sociologie, anthropologie et
philosophie chez Marcel Mauss (Puf) et de D'une philosophie à l'autre.
Les sciences sociales et la politique des modernes (Gallimard).

Dominique Linhardt

Dominique Linhardt est sociologue,
chargé de recherche au CNRS depuis
2009. Ses travaux portent sur la socio-
logie de l'État.

Collectif

.

empty