À propos

Lorsque, dans la seconde moitié du XIIe siècle, les villes d'Europe septentrionale acquièrent un statut juridique, elles se dotent d'un sceau et doivent choisir une image pour définir leur identité. Parmi les nombreuses représentations auxquelles les villes ont recours, l'architecture tient une place majeure. Le vocabulaire formel utilisé remonte parfois à l'Antiquité, mais dans certains cas les graveurs sont capables de mettre au point des portraits urbains singuliers répondant efficacement à un programme.
Ce dernier met en images des concepts comme l'identité collective, les rapports d'autorité ou même la liberté communale. L'auteur entreprend ici de replacer le sceau de ville dans le contexte de sa création, qu'il soit politique, artistique ou sociologique.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)


  • Auteur(s)

    Ambre Vilain

  • Éditeur

    Comite Des Travaux Historiques Et Scientifiques

  • Distributeur

    Dilisco

  • Date de parution

    24/05/2018

  • Collection

    L'art Et L'essai

  • EAN

    9782735508600

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    358 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    678 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty