Parlement(s) Hors-Série n.19 : Passeurs culturels et politiques du fascisme italien en Europe (1922-1943)

(), (),

À propos

Le fascisme s'est d'abord pensé comme un mouvement italien, mais il a rapidement regardé au-delà de ses frontières pour devenir un phénomène européen. En 1932, à l'occasion des dix ans de la « marche sur Rome », Mussolini pouvait même fièrement prophétiser : « Dans dix ans, l'Europe sera fasciste ou fascisée. » L'Italie fasciste s'est donc dotée, dès les années 1920 et encore plus dans la décennie suivante alors que le nazisme la concurrençait sérieusement, de relais et d'organisations affirmant sa présence dans le monde, à commencer par l'Europe. Elle parvint à mettre en place de nombreux réseaux d'influence et de propagande s'adressant aux Italiens comme à tous les Européens qui avaient de la sympathie pour le fascisme ou pour l'Italie. C'est à ces « passeurs » individuels et collectifs, qui agissaient dans les sphères politiques et culturelles, que s'intéresse ce Hors-série. De l'Espagne à la Roumanie, en passant par l'Allemagne ou la France, il vise à retracer les trajectoires de celles et ceux qui firent du fascisme un mouvement transnational, s'affranchissant des frontières pour créer un espace politique et culturel commun, à l'heure où le modèle italien était considéré comme une alternative à des démocraties fragilisées. Célèbres ou obscurs, ces « passeurs » répondaient à des motivations et objectifs variés. Ils devinrent les agents d'une Internationale informelle et d'une autre Europe, dont Rome aurait été l'épicentre.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Entre-deux-guerres


  • Auteur(s)

    Olivier Dard, Jérémy Guedj, Collectif

  • Éditeur

    PU de Rennes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    29/08/2024

  • Collection

    Parlement(s)

  • EAN

    9782753597945

  • Disponibilité

    À paraître

  • Support principal

    Revue

Olivier Dard

Olivier Dard est professeur d'histoire contemporaine, Université Paul Verlaine-Metz, et directeur du Centre de recherche universitaire lorrain d'histoire (CRULH).

Jérémy Guedj

Jérémy Guedj est maître de conférences en histoire contemporaine à l'université Côted'Azur, membre du Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (CMMC) et rédacteur en chef des Cahiers de la Méditerranée. Il a récemment publié Gouverner ou choisir. La IV République et l'immigration (Classiques Garnier)

Collectif

.

empty