Le fantôme arménien Le fantôme arménien
Le fantôme arménien
Le fantôme arménien
 / 

À propos

Pour ce récit de bande dessinée documentaire, Laure Marchand, Guillaume Perrier et Thomas Azuèlos ont suivi le voyage de Christian Varoujan Artin, depuis Marseille jusqu'en Turquie, sur les traces de sa famille. Varoujan est une personnalité de la communauté arménienne de Marseille parce qu'il dirige un important centre de mémoire sur la diaspora Arménienne dédié à la reconnaissance du génocide. Avant 2014, Varoujan n'avait jamais envisagé d'aller en Turquie, au risque de « piétiner les ossements de ses ancêtres ». Le voyage jusqu'à cet « Auschwitz à ciel ouvert » représentait donc un enjeu très fort pour lui et pour sa femme, Brigitte Balian, qui l'accompagnait.
Mais ce n'était pas seulement un pèlerinage.
Varoujan et Brigitte ont également rencontré les descendants des Arméniens qui ont réchappé au massacre et sont restés en Turquie en 1915.
Car aujourd'hui ces Arméniens kurdes, turques, alévis, musulmans, sortent de l'ombre, racontent leurs histoires et aspirent à retrouver une identité perdue.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782754811514

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    26.5 cm

  • Largeur

    19.5 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    684 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Guillaume Perrier

Guillaume PERRIER publie depuis quelques années des nouvelles sur le web.
A 35 ans, il se lance dans l'écriture de son premier roman dans un style où le maître mot est sans doute "découverte". Faire découvrir au lecteur un monde imaginaire et original, donnant vie à chaque scène, tel un réalisateur. Montrer plutôt que raconter. L'évasion à l'état pur.
Cet informaticien lyonnais vous fait partager son monde, ses rêves.
Un fantasy vibrant et romantique...

Thomas Azuélos

Thomas Azuélos est Marseillais et rentre d'une année passée au Caire. De son voyage en Égypte il a tiré avec David Calvo, Akhénaton, une histoire d'amour superbe dans le Caire d'aujourd'hui. En compagnie du même David, il avait déjà réalisé le très élégant Télémaque. Il retrouve aujourd'hui Marseille, sa ville, et son amour de jeunesse, le polar.
Dans la plus grande tradition, Manchette, Vargas... il nous donne à lire une héroïne impertinente et drôle. Et pour couronner le tout, Abigaël retourne une nouvelle fois à Marseille.
Thomas Azuélos est également illustrateur pour la presse (Libération, Le Monde de l'éducation...).

empty