Les bouquets dispersés
 / 

À propos

Marceline Desbordes-Valmore offrait à son amant ce bouquet de tendresse exquise : « J'ai voulu ce matin te rapporter des roses/ Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes/ Que les noeuds trop serrés n'ont pu les contenir./Ce soir ma robe encore en est toute embaumée/ Respires-en sur moi l'odorant souvenir ».On ne dépasse pas ce petit chef d'oeuvre du genre. Les hommes aussi ont parlé des fleurs. Des roses surtout. Mais avec la mélancolie qui s'attache à la beauté qui passe et à la vie qui fuit. Ronsard l'écrivait ainsi de même que Saadi en Orient aussi qu'Agrippa d'Aubigné, vieux guerrier devenu poète.
Si vous recherchez les fleurs dans ce recueil, vous trouverez surtout les plus précoces que l'on cueille à 17 ans et aussi celles qui se fanent au premier vent de l'automne et couronnent les amours finissantes ou perdues. Mais le bouquet même dispersé est encore plus beau.

Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782812111334

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty