Le grand poème de l'Iran

Le grand poème de l'Iran

À propos

Le principe du livre est simple. Le narrateur décide de visiter le «mausolée» de sept des plus importants poètes de l'âge d'or de la littérature persane : Ferdowsi (X e siècle), Omar Khayyam (XI e siècle), Nizami et Attar (XII e siècle), Roumi et Saadi (XIII e siècle) et Hafez (XIV e siècle). Il lit par conséquent autant qu'il voyage ; la lecture et le voyage, en alternant, rythment, créent la dynamique du livre qui propose une découverte de l'Iran d'un point de vue littéraire. Le voyage vers le mausolée de ces sept poètes (qui sont des lieux de pèlerinage) fait résonner le passé dans le présent et éclaire l'actualité paradoxale de l'Iran d'aujourd'hui, le hiatus qui sépare l'antique sagesse de la Perse d'hier de la modernité que les écrivains, les artistes, les cinéastes ont inventée au XX e siècle, de Sadegh Hedayat à Abbas Kiarostami en passant par Forough Farrokhzad. De plus, en voyageant avec le narrateur, on découvre que le territoire qu'il explore de Gandja (en Azerbaïdjan) à Samarcande correspond à une réalité géographique, une géopoétique plus qu'une géopolitique, qui n'existe plus, un territoire qui composait autrefois «l'empire des signes», la lingua franca qu'était le persan de Ferdowsi, d'Omar Khayyam, de Nizami, d'Attar, de Roumi, de Saadi et de Hafez. Ce que l'auteur appelle le grand poème de l'Iran.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues > Lettres > Histoire de la littérature

  • EAN

    9782868536167

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    178 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    244 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Pierre Ferrini

Jean-Pierre Ferrini est né le 23 mai 1963 à Besançon. En 2003, il publie aux édi- tions Hermann son premier livre, Dante et Beckett. Dans le même temps paraît chez Monologue éditeur un recueil de poésie, ... ses difficultés infinies. Avec Bonjour monsieur Courbet (Gallimard, 2007) et Le pays de Pavese (Gallimard, 2009), il a tenté d'adopter la forme de l'autoportrait pour explorer les lieux de son enfance et de sa généalogie. Tout en poursuivant un travail critique (sur Dante, la littérature italienne ou sur Beckett), ce versant de sa recherche le conduit de plus en plus vers les bords d'une écriture fictionnelle qu'il interroge notamment dans L'Expérience singulière de la lecture (HEAD, 2007) ou dans un bref « roman », Un voyage en Italie (Arléa, 2013).

empty