Neutralité ou laïcité ? la Belgique hésite

À propos

Géographiquement et culturellement située entre une France laïque et une Grande-Bretagne multiculturaliste, la Belgique se déclare quant à elle volontiers « neutre ». Mais que recouvre cette neutralité ? Comment s'est-elle construite, de 1830 à nos jours, au départ d'un compromis historique entre libéraux et catholiques ? Et quel corps les différents partis politiques belges donnent-ils aujourd'hui à l'exigence d'impartialité de l'État ? Quel terme utiliser, quel contenu concret lui donner, et dans quel objectif ? Comment, à tout le moins, garantir le respect de quelques principes majeurs et sortir enfin des incessantes arguties juridiques qui, en ramenant sans cesse la question religieuse au centre de l'actualité, nuisent à la sérénité, voire à la paix sociale ? La réponse, bien plus que par le choix d'un mot ou d'un autre, passera par l'affirmation claire de quelques balises, telles que le primat de la loi civile sur la loi religieuse, l'impartialité de l'État ou l'affirmation de la mission émancipatrice de l'école.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Comportements électoraux

  • EAN

    9782875422699

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    13 cm

  • Largeur

    20 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    401 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty