Réfugiés espagnols en Charente-Maritime (et Deux-Sèvres) 1936-1945
 / 

Réfugiés espagnols en Charente-Maritime (et Deux-Sèvres) 1936-1945

À propos

Dès le début de la guerre d'Espagne, La Rochelle et La Pallice sont les premiers affectés par le grand exode de civils, surtout d'enfants, en provenance du Pays basque. Tant bien que mal, autorités administratives et associations organisent l'accueil et le recasement. La situation se complique nettement avant le début de la Seconde Guerre mondiale : les hommes, anciens combattants républicains, dominent maintenant le flot des réfugiés; on s'en méfie pour leurs opinions politiques, en même temps ils représentent une incontestable force de travail disponible au moment où les Français sont mobilisés, et plus tard prisonniers. D'où l'ambiguïté de leur situation qu'expriment les deux camps d'internement de Montguyon et de Montendre : le premier, sous administration française, sera ouvert en septembre 1939 et durera jusqu'en novembre 1940; le second, sous administration française et contrôle allemand, prendra le relais de juin 1940 à octobre 1943. C'est cette histoire longtemps occultée que Jacques Perruchon a retrouvée dans les archives de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres, et qu'il raconte avec précision. Nombreux sont les Espagnols qui, finalement, sont restés en France, comme le montrent les exemples cités dans la postface de François Julien-Labruyère : cette histoire est la leur au premier chef; mais grâce à ce texte, elle fait maintenant partie du patrimoine mental de toute la région.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782907967563

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    501 g

  • Distributeur

    Croit Vif

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty