L'homme qui vola le fleuve ; 1578, louis de foix détourne l'adour

L'homme qui vola le fleuve ; 1578, louis de foix détourne l'adour

À propos

Ce roman, alerte, écrit dans une langue foisonnante et familière, narre les joies et les peines provoquées par une gigantesque entreprise menée sous le règne de Charles IX et d'Henri III : le détournement de l'Adour, au détriment de Capbreton et Port d'Albret, aujourd'hui si bien nommé Vieux-Boucau, ses ancestrales embouchures. Un homme fût chargé d'assurer les travaux de ce chantier prodigieux : Louis de Foix. Il avait déjà domestiqué le Tage. Il se colleta avec l'Adour. Ce fût une lutte d'autant plus acharnée qu'à la résistance des eaux s'ajouta la rébellion des gens de Maremne et Marensin. Plus fictifs, la belle et audacieuse Laurencine Darguibel et son amoureux Guillaume de Pinsolle, sont l'âme de la révolte du peuple landais face aux prétentions bayonnaises de domestiquer le fleuve. Fernand Lot brosse ici un portrait précis de cet ingénieur dans la force de l'âge, qui sera peu après le constructeur du phare de Cordouan. Mais au-delà de ce personnage, c'est la description minutieuse des travaux de terrassement colossaux que l'auteur nous livre, assortie d'un morceau de bravoure : les inondations de Bayonne, quelques jours avant que l'Adour, ruant entre ses digues nouvelles, ne fasse irruption au galop dans la mer. C'était le 28 octobre 1578.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)

  • EAN

    9782908650358

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    250 g

  • Distributeur

    Cairn

Infos supplémentaires : Broché  

empty