Le conciliabule d'Angers ; effets de surprise dans les psychoses

Le conciliabule d'Angers ; effets de surprise dans les psychoses

À propos

Le paon lacan avait imaginé une ecole : elle serait vouée au travail, et ce travail s'exécuterait dans de petits groupes de moins de dix personnes, appelés "cartels". Il créa ensuite une revue dont les articles n'étaient pas signés. sans doute cherchait-il pour la psychanalyse quelque mode transindividuel d'élaboration et de publication, à la bourbaki. ce seront ici d'autres essais de la même veine. Le conciliabule dangers par exemple, pourquoi ne pas faire du commentaire que suscitent des textes dans une "communauté de travail", un second texte, joint aux premiers ? c'est la tentative de ce volume. Le conciliabule réuni à angers examine, parfois dans le petit détail, des travaux cliniques sur les psychoses, sélectionnés par l'expression "effets de surprise". un polylogue improvisé s'élève, bientôt symphonique, couacs compris. Il parle, bien entendu, une langue de paroisse, un jargon, mais sous un jour des plus sympathiques : ici, la langue propre à la petite communauté facilite si bien la compréhension "entre soi", qu'elle délie la langue de chacun, d'où assez de fantaisie pour intéresser au dehors - là, on doit dire "peut-être". C'est ce que l'on verra aux chiffres de vente, puisque nous vivons à l'âge du marché.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

  • EAN

    9782911636073

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    318 g

  • Distributeur

    Interforum

Infos supplémentaires : Broché  

empty