Anges a tuer, rue paradis Anges a tuer, rue paradis
Anges a tuer, rue paradis Anges a tuer, rue paradis
 / 

Anges a tuer, rue paradis

À propos

" Pourquoi Super Beurette avait-elle fait allusion au prénom de Guidicelli, Ange ? Il savait que la surdouée ne jetait jamais les phrases en l'air, même quand elle ne faisait pas exprès. Elle était comme inspirée sa copine. Un don de Dieu, le second puisqu'elle avait déjà ses guiboles. " Attention bonnes gens, voici une nouvelle enquêtrice qui risque de ne pas vous laisser de marbre. Née conjointement de la plume amusée de François Thomazeau (les aventures de " Guigou et Schram, RMIstes justiciers ") et de celle plus sérieuse de Jean-Christophe Duchon-Doris (Les nuits blanches du chat botté, L'ordure et le soleil), Super Beurette entre au tableau d'honneur des justiciers marseillais par la voie royale : humour, dérision, mais aussi analyse et implication. Ses deux auteurs vous le prédisent, quand vous l'aurez rencontrée vous ferez comme eux : vous tomberez sous le charme !

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782914264303

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    147 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    110 cm

François Thomazeau

Né en 1961 à Lille, Marseillais d'adoption, François Thomazeau est un auteur de romans noirs qui fut, dans les années 1990, l'un des pionniers du néopolar marseillais aux côtés de Jean-Claude Izzo. Après La Faute à Dégun (1996), Thomazeau se lance dans la série des « RMistes justiciers », narrant les aventures rocambolesques de deux « pieds nickelés » marseillais, Schram & Guigou (Qui a occis le curé ?, Qui a planté Harry Cover ?, L'Écailler du Sud, 2000 et 2005). Journaliste sportif, il a publié de nombreux livres sur le cyclisme, le tennis et les lieux mythiques du sport. Il codirige la maison d'édition L'Écailler.

empty